Aeternia

Synopsis







Tome 1 : 375 pages

Tome 2 : 390 pages 
Auteur : Gabriel Katz
Edition : Scrineo
Genre : Fantasy








Leth Marek, champion d'arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu'il connaît à peine. C'est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu'il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu'il croise la route d'un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l'ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos.

A Kyrenia, où l'on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s'entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang ...


Avis

Les premières pages servent à établir l'univers et les principaux personnages. Mais très vite l'intrigue se lance pour ne jamais s'arrêter. Chaque chapitre apporte des éléments qui étendent l'univers, approfondissent les personnages et leurs relations. Gabriel Katz est de ces auteurs avec qui on ne peut pas prévoir la suite des événements. Il est capable de renverser toutes nos certitudes en quelques pages, en quelques mots. 

Sa plume est à la fois riche et concise, ce qui permet d'aborder des personnages riches, un univers vaste et une intrigue développée en seulement deux volumes et des chapitres relativement courts.

Le second tome continue sur la même lancé que sur La marche du prophète. Les intrigues continuent, s'étoffent. Lorsque nous pensons que l'on touche à une résolution l'auteur apporte de nouveaux éléments à l'histoire et ce jusqu'à la toute fin du roman.

De ce fait, les deux œuvres sont riches de part leur intrigue mais également de part ses personnages et leurs réflexions. L'ensemble des personnes présents dans l'intrigue évolue au fil des pages. Ils se complexifient de part leur personnalité, leur vécu et leurs rencontres. Malgré le fait qu'il y ait deux camps qui s'affrontent, chacun des personnages dispose de son propre point de vue, de sa propre perception des faits qui se déroulent. Deux idéaux s'affrontent et pourtant chaque personnes de cet univers ont leur propres convictions. Elles peuvent s'opposer avec celles du camps d'en face ou bien se corréler. Les camps ne sont peut être pas là où on les attend... 

Citation

"On peut enfermer des hommes, chroniqueur, pas des idées."

Commentaires

Articles les plus consultés